La psychologie positive au service du coaching de couple

La psychologie positive au service du coaching de couple

Le coaching de couple est une approche pratique qui se marie bien avec l’approche de la psychologie positive. Dans les deux cas, on aborde davantage « comment aller mieux ». « comment s’épanouir en couple et dans sa sexualité » que la souffrance. Ceci n’exclut pas la souffrance, mais oriente plutôt l’attention vers les forces, les objectifs et les moyens pour les atteindre.

Nous retrouvons huit (8) domaines clés en psychologie positive, j’en fais ici un bref aperçu tout en y émettant le lien avec la sexualité conjugale positive :

1 – Équilibre de vie

Avoir un bon équilibre entre ses domaines de vie nécessite de développer la capacité de diviser notre attention dans les sphères de vie les plus importantes pour soi. Une question intéressante à se poser ici est de savoir si la sexualité en fait partie ? Si oui, est-on en mesure d’être pleinement présent à notre sexualité lorsque opportun, sans être contaminé par des pensées d’autres domaines de vie ? Consacrons-nous assez de temps et d’énergie à cette sphère de vie, de façon à la rendre non pas seulement satisfaisante, mais réellement épanouissante ?

2- Intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est la capacité de comprendre et gérer la rencontre avec nos émotions, pour en simplifier la définition. Ce type d’intelligence regroupe plusieurs habiletés qui se développent et s’apprennent. Cela permet de contribuer à une sexualité positive par le fait même d’accueillir, d’écouter et de comprendre les émotions vécues. D’être capable de les partager adéquatement et de comprendre les émotions que l’autre vit. Les émotions sont de l’information importante, du data si l’on veut qui agit telle une boussole nous indiquant si nous sommes sur le bon chemin pour notre épanouissement.

3- Sens aligné sur les valeurs

Plusieurs de mes clients consultant pour perte de désir me confient ne pas voir d’utilité à la sexualité, ne pas y trouver de sens. Les études en psychologie positive nous démontrent qu’augmenter le sens à la vie et vivre une vie alignée sur ses valeurs contribue au bien-être et à la satisfaction de sa vie. Se permettre une bonne réflexion sur le sens de la sexualité dans sa vie, en quoi c’est si important (ou pas) pour soi, pour l’autre et pour le couple peut donc certainement augmenter notre niveau de satisfaction. 

4- Acceptation de soi

Difficile de se sentir à l’aise et décontracté au lit sans acceptation de soi, sans image corporelle positive, sans amour propre… Développer l’autocompassion et construire une relation saine avec soi est une base essentielle à une sexualité libre, positive et bienfaisante. Cette relation à soi se construit et peut évoluer positivement avec un bon accompagnement.

Voici un article produit par En Duel ou en Duo permettant de reconnaître quarante-quatre (44) signes d’un manque d’amour de soi : https://enduelouenduo.com/44-signes-dun-manque-damour-de-soi/

5- Motivation

Savoir planifier de bons objectifs motivants pour soi donne un élan ! Est-ce que la sexualité est une réaction au désir de l’autre ? Une façon d’acheter la paix ou d’éviter le conflit ? Ou est-ce un réel projet de vie, un objectif personnel et conjugal attractif ?Cesser de réagir à l’autre pour aller vers ce que l’on souhaite vraiment vivre est un recadrage d’impact !

6- Forces 

La sexualité relationnelle se fait à deux, avec deux individus qui ont des forces différentes et complémentaires. J’adore travailler avec les forces pour générer une réelle complicité. Reconnaître ses propres forces et celles de son ou sa partenaire pour que chacun voit comment il ou elle peut contribuer à la sexualité conjugale ! L’un peut avoir comme force la créativité et contribuer à l’expérimentation de nouvelles choses ; le second peut avoir une force d’organisation et ainsi réussir à bien planifier les activités de la famille pour permettre au couple de bénéficier d’un espace érotique. Développer un sens d’équité est aussi un aspect qui se développe de façon positive !

7- Résilience 

La résilience est la capacité à rebondir ou s’épanouir lorsque nous sommes confrontés à des événements difficiles. Cette capacité permet donc de mieux affronter des difficultés ou défis qui sont sur notre chemin, impactant ainsi notre disponibilité sexuelle. Mais la résilience, ce n’est pas seulement savoir faire face aux événements externes à la vie de couple, c’est aussi savoir faire face à des événements qui impactent directement la vie du couple et la sexualité, comme une opération suite à un cancer du sein par exemple.

8- Relations

Développer la capacité à construire des relations sociales de qualité permet de maintenir une relation de couple de qualité, ce qui contribue grandement à notre désir de se mettre vulnérable dans des expériences sexuelles communes. La qualité de la relation et de la présence à l’autre est souvent un facteur manquant dans les couples sexuellement insatisfaits.

Voici un outil percutant produit par En Duel ou en Duo  pour faire un bilan de son couple en treize (13) questions, téléchargeable gratuitement : https://enduelouenduo.com/test-de-satisfaction-conjugale/

En conclusion

Le coaching de couple permet d’évoluer positivement par le développement de ses forces et ses compétences dans ces huit (8) domaines clés de la psychologie positive.

Voici un article produit par En Duel ou en Duo pour vous aider à choisir un coach en cas de besoin : https://enduelouenduo.com/comment-choisir-son-coach-conjugal-9-criteres/

Cet article a été rédigé par Valérie Sentenne, coach conjugale diplômée en sexologie. Valérie est une enseignante certifiée en PNL et formatrice en coaching de couple.  Pour plus d’information sur Valérie : https://enduelouenduo.com/a-propos-de-valerie-sentenne/

Autre article du blog

Quelques réflexions sur la sublimation sexuelle

Par Cosimo Trono . Psychanalyste, psychothérapeute, écrivain et éditeur parisien. Sexualité et sublimation semblent à première vue s’opposer, et difficilement se concilier

LA PERINATALITE ET LA SANTE MENTALE

Stéphanie Nguyen Sage femme , Sexologue et Thérapeute de couple Quand la grossesse ou la naissance fait irruption trop tôt ou trop